75 inscrits en moins d'un mois !

 

Comme en 2015, l'édition 2016 des 6 Heures de Visé Basse-Meuse avait démarré sur des chapeaux de roues, en attirant d'emblée de nombreuses demandes d'engagement. De là à imaginer la moitié des places réservées en moins d'un mois...

 

C'est pourtant ce que les organisateurs de l'épreuve bassi-mosane ont le plaisir de constater, puisqu'à dater du 12 février, ce sont non moins de 75 demandes qui sont parvenues au secrétariat de l'organisation, qui avait ouvert les inscriptions le 18 janvier dernier dans la foulée de l'annonce officielle de partenariat avec les communes hollandaises de Eijsden-Margraten et Maastricht. "C'est totalement incroyable, s'exclame Philippe Nélissen, secrétaire du BMCAC, nous avons déjà la moitié de notre plateau ! Bien entendu, les 75 ne sont pas nécessairement dans les normes à tous points de vue, mais il n'y en a pas beaucoup dans ce cas. Tout ceci à plus de 9 mois de l'événement... Nous n'en revenons toujours pas." 

 

Parmi les demandes, 17 sont des voitures d'avant 1966 et une quarantaine d'avant 1976. On relève pas mal de participants qui ont déjà goûté au moins une fois aux 6 Heures, ainsi que quelques nouveaux-venus. Et puis, parmi les voitures, il y a quelques perles, qui laissent augurer un plateau encore plus beau et varié que lors des trois premières éditions.

 

Alors si vous possédez une voitures d'avant 1976, mieux encore d'avant 1966, et que vous avez envie de passer une agréable journée au départ de la Cité de l'Oie, par ailleurs Capitale de la Basse-Meuse, un bon conseil, ne tardez plus...

 

*avec l’autorisation de Jacques COLLARD