Inscriptions 2016 : c'est pour bientôt...

 

D'ici quelques jours, les inscriptions seront ouvertes pour les 6 Heures de Visé Basse-Meuse 2016. En attendant, c'est l'édition 2015 qui s'est clôturée officiellement.

C'est en effet le 1er Prix du concours de la plus belle vitrine qui a été remis à la maison Glenwood, spécialiste du prêt-à-porter masculin, rue Haute à Visé : un repas pour 2 personnes au Golden Horse de Fouron, partenaire des 6 Heures de Visé Basse-Meuse, à qui l'on devait notamment la "Halte Tarte", façon Monte-Carlo, organisée de main de maître à Warsage-Dalhem. Une récompense amplement méritée tant il est vrai que la décoration de cet établissement avait été réussie à l'occasion des 6 Heures de Visé Basse-Meuse. Il faut dire qu'Arnaud VANDERMEULEN, le patron de Glenwood, connait bien le milieu automobile, puisque c'est lui qui a créé et développé la ligne exclusive de vêtements "Ecurie Spa Francorchamps".

Comme pour toutes ses autres créations, histoire de se démarquer de la concurrence, Arnaud VANDERMEULEN s'est personnellement investi dans la confection de cette Edition Limitée, du dessin à la fabrication en passant par le choix des matières.

 

Encore bravo à cet établissement.

Parralèlement, ce sont Monsieur et Madame SMULDERS qui ont été récompensés pour leur belle victoire, sur leur Volvo PV544 de 1964, dans le classement réservé aux équipages qui participaient à la Balade pure (hors secteurs "Experts"). Félicitations à eux. En plus de leur Trophée, ils ont également reçu un repas pour 2 personnes au Golden Horse.

Pour rappel, Kilesse-Thonard J (Citroën Traction "11 Légère" - 1951) et Florkin-Thonard A-P (Chevrolet BelAir - 1954) complétaient ce podium.

L'occasion pour les organisateur de prévenir qu'un changement important sera à souligner pour 2016, avec un classement qui sera désormais établi sur base de la Balade pure. Un trophée spécifique sera remis à l'équipage qui aura le mieux franchi les Sections Spéciales (lectures différentes, non-métré, carte, arête de poisson, notes...).

 

Voilà qui, assurément, ne manquera pas de redistribuer les cartes !

*avec l’autorisation de Jacques COLLARD